Edwin E. Gordon, musicien et chercheur universitaire, a consacré une grande partie de sa vie à étudier les modes cognitifs d’acquisition de la musique. La synthèse de son travail consiste en l’élaboration d’une méthode systématique et progressive, la “Learning Music Theory”, qui fournit des outils fiables et solides pour l’apprentissage rythmique et tonal de la musique.

La pertinence de son travail repose sur le fait que les acquis se font au travers de l’oreille par le développement de la pensée musicale, « l’audiation”, et non par un conditionnement intellectuel.

“Gordon offre une façon de penser la musique, d’enseigner respectivement d’apprendre la musique. Il donne une solution particulièrement efficace au problème de l’alphabétisation musicale. Sa méthodologie est extrêmement flexible et adaptable aux différents contextes éducatifs (de l’éducation de la petite enfance à l’improvisation jazzistique, des cours privés aux cours collectifs).

La perspective théorique et les activités gordonniennes, respectées dans les contenus fondamentaux, sont facilement intégrables dans d’autres méthodologies -Orff, Dalcroze, Kodaly, etc.- lesquelles peuvent offrir un cadre solide pour la “mécanique” de la formation musicale. Ce cadre peut être traduit concrètement de différentes manières, inventé selon les contextes ou les finalités, entremêlé avec d’autres façons de penser et de conduire la musique.”

Andrea Sangiorgio, Centro Didattico Musicale (Rome)

Site officiel Edwin E. Gordon : www.giml.org